Bienvenue sur le site officiel de Font-Romeu Odeillo Via située dans les Pyrénées Orientales (66). 
Retrouvez toute l’information sur la commune et sur l’ensemble des services utiles aux romeufontains et à leurs visiteurs.

La mairie vous
accueille du
lundi au vendredi
de 8h30 à 12h30
et de 13h30 à 17h
 69307407 2462719327099103 792731412426915840 n.jpgok
 
Inscrivez-vous en bas de page soumise bonus
pour recevoir l'actualité de la commune, 
tous les mois sur votre boîte mail !

NOUVEAU : l'Office de Tourisme sera bientôt habilité à classer les meublés de tourisme.

Pour toute information n'hésitez pas à contacter l'Office de Tourisme
par téléphone au 04.68.30.68.30 ou par mail à :  julie.griera@font-romeu.fr

  

Actualités

UN DIMANCHE A LA NEIGE

dimanche 26 janvier 2020

01 DSC2614

En marge de la course européenne de ski bosses la neige a offert ses terrains pour tous les sports.

Ski, surf, ski de fond, raquettes, luge… ceux qui étaient sur les pistes ont profité d’une belle journée d’hiver dans un paysage magnifique !

 

 

 

 

04 DSC2494

Lire la suite...

NOUVEL ÉBOULEMENT A FONTPÉDROUSE LA RN 116 TOUJOURS FERMÉE.....

samedi 25 janvier 2020

Communiqué de presse de la préfecture relatif à la circulation sur la RN116

Pour suivre en direct l'évolution des conditions de circulation sur la RN 116 :

http://www.dirso.fr/viabilitehivernale/CarteRn116.php

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le même sujet :

P.-O. : la RN 116 est bloquée, l'économie des neiges catalanes aussi, Article publié sur l'Indépendant du 24 janvier

Comment se rendre à Font Romeu pendant la fermeture de la RN116 ?

Trois itinéraires sont possibles :

1/ par la Catalogne Nord, au départ de Perpignan, il faut se rendre à Figueras par l'AP-7 puis rouler en direction de Besalú en passant par la N-260. Puis, direction Ripoll, toujours sur la N-260. S'engager par la suite sur la GI-401 et suivre la B-402 en direction du tunnel de Cadi. Continuer en direction de Puigcerdà pour arriver finalement à Font-Romeu. Durée du trajet : 4 heures et 8 minutes.

2/ par l'Ariège. Toujours au départ de Perpignan, prendre l'A9 jusqu’à Narbonne puis l'A61 jusqu'à Villefranche-de-Lauragais. Emprunter l'A66 et la nationale 20 en direction de Pamiers, Foix et Ax-les-Thermes. Passer par le tunnel du Puymorens pour débarquer, 4h26 après son départ, sur Font-Romeu.

3/ par Axat (via Saint-Paul-de-Fenouillet par la D117) mais l'itinéraire est déconseillé. Inforoute11 signale des difficultés dans la montée après Axat en direction des P.-O.

LE MOT DU GARDE : CHAUFFAGE AU BOIS, utopie ou réalité ?

samedi 25 janvier 2020
chauffage boisEn ces temps d’incertitudes climatiques toute alternative permettant d’échapper à la menace mortifère de la combustion des énergies fossiles paraît séduisante.
Il en est ainsi du chauffage au bois, représentant 45% de la consommation d’énergie renouvelable. A première vue ressource abondante, émission de gaz carbonique « récent » en principe compensé par le stockage du CO2 « actuel » dans la croissance de la forêt. Cette option semble idéale mais mérite une réflexion plus approfondie :
Tout d’abord, distinguons deux types de ce chauffage :
- Le chauffage domestique avec des bûches ou des « pellets » (sciure compressée et agglomérée par sa propre résine)
- Le chauffage collectif assuré par des chaudières à « plaquettes forestières » (fragments de bois déchiqueté)
Unique fournisseur de cette filière, la forêt :
 
Ressource, certes abondante mais non inépuisable. De plus elle n’est pas disponible en totalité :
- Parce qu’on ne peut dépasser la quantité produite par la croissance annuelle sans risquer de « taper » dans le capital, (cet accroissement est visible sur la tranche d’une bûche : chaque épaisseur concentrique représente cet accroissement qui multiplié par tous les arbres d’une forêt constitue ce qu’on appelle volume d’accroissement annuel. En Cerdagne pas plus de 2 à 3 mètres/cube par hectare et par an)
- Parce que toute la forêt n’est pas accessible sans investissements importants.
- Parce qu’enfin il serait déraisonnable et économiquement absurde d’utiliser des bois destinés à un usage plus « noble » et rémunérateur tel que menuiserie charpente entre autres.
- Parce que l’extraction systématique de toute la biomasse lors des exploitations (cimes, branches, chûtes de bois) mettrait en péril la structure des sols. En effet, ils se verraient privé de la restitution de matière organique sans laquelle ce sol ne serait que sable instable et stérile.
Quant aux émissions de gaz à effet de serre : au niveau local, le bois c’est mieux que le charbon ou le fuel, mais si ce mode de chauffage est généralisé, il faudra aller chercher la matière disponible plus loin, plus haut. S’ajouteront donc à l’exploitation et la transformation, consommateurs d’énergie fossiles, les travaux d’infrastructure et le transport tout autant consommateurs de ces mêmes énergies. A cela il ne faut pas oublier l’inévitable augmentation du prix induite.
Résumons :
 
1 / Chauffage domestique :
Réaliste surtout dans des maisons bien isolées avec des poêles performants et à bon rendement
 
2 / Chauffage collectif :
Réaliste à ce stade de connaissances techniques actuelles s’il est réservé aux immeubles neufs et conçus en ce sens, tel le nouveau groupe scolaire de Font Romeu
Réaliste d’y associer les énergies renouvelables que sont l’eau (turbines électriques), le vent (éoliennes) ou le soleil si généreux en Cerdagne.
Utopique, coûteux, pour le moins prématuré et pas si neutre que ça au niveau du bilan carbone, si on voulait le généraliser à toutes les structures existantes.
 
Enfin le choix du chauffage « bois » ne peut se faire sans l’élaboration à l’amont d’un plan de mobilisation global de la ressource disponible.
 
Bruno ROBERT

COUPE D'EUROPE DE SKI DE BOSSES À FONT ROMEU ce weekend

vendredi 24 janvier 2020

Grâce à un énorme travail des dameurs Font Romeu Pyrénées 2000 - Altiservice et aux compétences de Silvan Palazot Ski Club Porté-Puymorens et de Fabien Bertrand directeur ski freestyle Fédération Française de Ski - FFS tout est prêt pour accueillir cette compétition spectaculaire !

Début des entraînements à partir de 12h à la Calme.

LA RN 116 COUPÉE, CERDAGNE, CAPCIR ET HAUT-CONFLENT ENCLAVÉS

vendredi 24 janvier 2020

Pour la presse locale, Indépendant et France Bleue Roussillon,  ce jeudi 23 janvierla à la mi-journée, le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Chopinles autorités étatiques, départementales, locales  ainsi que les services des routes ont fait le point de la situation.

L'éboulement survenu sur la RN 116 "empêche de rouvrir la route dans un délai immédiat." Cette "masse rocheuse instable", comme la qualifie un agent de la DIRSO (Direction Interdépartementale des routes du Sud Ouest), de "40m3 et de plus de 100 tonnes" doit être "purgée de la falaise." Sur tout l'itinéraire jusqu'à Mont-Louis, douze événements rocheux ont été dénombrés depuis le début de la tempête Gloria et "limités grâce aux (précédents) travaux de confortement." Ce point précis où l'éboulement a eu lieu, des travaux complexes, techniques et avec de nombreux moyens vont être nécessaires. 

La RD 27 fonctionnelle mais...

Une zone de délestage pour contourner l'éboulement est en place par la RD 27, par Codalet et Taurinya, confirme la présidente du conseil départemental, Hermeline Malherbe : "Les habitants des villages autour auront la possibilité d'aller en plaine. Pour aller et venir de Prades, la RD27 sera fonctionnelle." "Mais ce n'est pas une route de substitution, précise le préfet des P.-O., Philippe Chopin. En urgence, on peut passer mais si tous les gens y passent à un moment donné on aura des bouchons et de la saturation. C'est en priorité pour les villageois complètement enclavés. (...) On comprend la gêne occasionnée pour les stations et les Andorrans. Dès qu'on pourra donner une date de réouverture, on le fera."  

Toutefois, la déviation par Codalet et Taurinya ne permet d'accéder qu'à hauteur d'Olette et au secteur de Canaveilles, sans pouvoir atteindre Thuès. Pour gagner la Cerdagne, les habitués auront sans doute dans l'idée d'emprunter la route de Sansa. Or, la circulation s'avère aussi impossible sur cet axe en raison d'un éboulement. Cette zone, comme le Capcir et le Haut-Conflent demeurent donc enclavés ce jeudi après-midi.

Reste l'opportunité d'un contournement par l'Ariège qui demeure néanmoins très hasardeux au vu de la fermeture actuelle du col du Puymorens et celle du tunnel, mercredi soir, à la suite d'une coupure d'électricité.

Gloria : de la neige et des routes fermées

jeudi 23 janvier 2020

05 DSC2350 001Depuis mardi, la neige annoncée est tombée abondamment. Mercredi matin les vacanciers ont profité, éblouis, d’un spectacle féérique dans les rues de Font Romeu. Tandis que les commerçants déblayaient les trottoirs, les équipes municipales tournaient sans relâche pour dégager les rues de la ville. Accompagnée de Christian Sarran, le directeur de l'Office de Tourisme, une équipe du journal de TF1 est venue réaliser un reportage qui a été diffusé peu après au JT de 13h. Une très belle promotion pour la ville !

Mais « Gloria » a aussi eu un côté sombre et, en raison de la panne d’électricité du mercredi et des nombreux arbres tombés sous le poids de la neige, la station de ski est restée fermée jusqu’à jeudi 14h. Autre conséquence des intempéries, les difficultés d’accès en Cerdagne dues aux éboulements rocheux à Villefranche. La déviation par Codalet et Fillols était aussi coupée mercredi soir et d’autres glissements de terrain ont été signalés jeudi sur la RN 116 à Fetges, Thuès et sur la route de l’Aude également fermée pour une durée indéterminée. Le seul accès resté ouvert est celui de l’Ariège par le tunnel du Puymorens.

A Font Romeu, pour faciliter les opérations de déneigement il est demandé de ne pas stationner sur la voie publique, le parking Borrel reste gratuit jusqu’au 31 janvier. Une nouvelle qui devrait rassurer les automobilistes présents sur place en attendant la fin de l’épisode méditerranéen et le retour du soleil !

 

 

 

17 DSC2381 001

Accompagnée de Christian Sarran une équipe de TF1 est venue réaliser un reportage qui a été diffusé au JT de 13h.

Lire la suite...

PARKING borrel GRATUIT JUSQU'AU 31 JANVIER

jeudi 23 janvier 2020

MERCI de ne pas stationner en ville pour ne pas gêner le déneigement !

Report Journée Pôle Emploi du 21 janvier

lundi 20 janvier 2020

En raison des conditions météo annoncées très défavorables, Pôle Emploi informe qu'il annule la journée de demain (Rencontre vers un métier & Job-dating services à la personne) et la reporte au lundi 3 février 2020 toujours en Mairie de Font-Romeu, programme à l'identique

TEMPÊTE GLORIA ANNONCÉE : PAS DE STATIONNEMENT EN VILLE ET PARKING BORREL GRATUIT !

lundi 20 janvier 2020

COUPE D'EUROPE DE SKI DE BOSSES à font romeu

lundi 20 janvier 2020

Après avoir été la seule station française à organiser une étape de la Coupe du monde de ski freestyle début janvier, et déjà habituée aux grands rendez-vous de ski, la station Font-Romeu Pyrénées 2000 est à nouveau sur le devant de la scène sportive du 24 au 26 janvier avec une étape de la Coupe d’Europe de Ski Bosses 

De nombreuses délégations européennes seront présentes en Pyrénées Catalanes : l'Autriche. L’Italie, l’Allemagne, l’Angleterre, et bien sûr la France, leader de la spécialité. Un regret pour les romeufontains, la reine en la matière, ancienne élève du lycée de Font Romeu, Perrine Laffont sera absente. La championne olympique de la discipline souhaite faire une pause avant les échéances de mondiales et olympiques en 2022.

Pour les néophytes, le ski de bosses est une discipline du ski acrobatique dans laquelle le skieur évolue sur une piste où sont aménagées des bosses et des tremplins pour des sauts acrobatiques et le ski de bosses en parallèle consiste en un duel entre deux skieurs sur une piste jalonnée de bosses.

Du grand spectacle à ne pas manquer, pour tous les amateurs de sensations fortes, secteur de la Calme de 9h à 18h gratuit !

1650 coureurs à l’édition 2020 de la romeufontaine !

dimanche 19 janvier 2020

05 DSC2249

C’est un chiffre record, 1650 coureurs, ont participé à l’édition 2020 de la romeufontaine. Un événement sportif qui s’est déroulé dans de très bonnes conditions grâce à la centaine de bénévoles. Du tracé au parcours avec les points de ravitaillement et de contrôle sans oublier toute l’intendance de l’accueil du café du matin au service de restauration à l’espace sportif Colette Besson, ils ont assuré sur tous les plans !
Cette 11ème édition a comporté quelques nouveautés. D’abord elle a été menée par Lilian Olive, Jérôme Vidal et Benoit Phalippau, ravis de cette première expérience à Font Romeu, ils prendront désormais en charge l’organisation des deux trails hiver et été. Il faut dire que tout s’est parfaitement déroulé, pas de surprise au niveau de la météo et pas de grosse blessure. Les modifications apportées au parcours sur les distances et le tracé « plus logique sans les croisements ravitaillement au niveau de la Calme qui pouvaient mener les coureurs en sens inverse du parcours, le retour en bordure du stade de slalom de la piste nord était sécurisé par une main courante qui m’a été utile » précise un participant.
Si cette année les coureurs des course Authentique et Passion ont reçu une jolie médaille en bois, c’est dans une ambiance bon enfant que se sont retrouvés supporters et traileurs pour la remise des prix, les résultats au scratch et ceux par catégorie masculin et féminin pour chacune des trois courses. Bravo à tous les participants et un petit clin d’œil aux romeufontains Florence Vergely et Clément Martin qui sont montés sur le podium premiers dans leur catégorie !

Résultats de la romeufontaine 2020

34 DSC2335 06 DSC2250 08 DSC2258
Lilian Olive, Jérôme Vidal  Benoit Phalippau, et Turenne Chausse à l'organisation du trail Après plus de 5h de course les traileurs ont le sourire à l'arrivée !

03 DSC2243 09 DSC2263 12 DSC2277
Les bénévoles assurent le service !  
01 DSC2235 16 DSC2291 13 DSC2281

 

Lire la suite...

Sportive, EN FAMILLE OU ENTRE AMIS C’EST PARTI POUR LA ROMEUFONTAINE 2020 !

dimanche 19 janvier 2020

16 DSC2131Festive et ensoleillée a été l’ambiance au départ du 5 km qui a ouvert cette Romeufontaine ! Du chocolat chaud un DJ, des tenues originales, des selfies… La première course a rassemblé 400 concurrents, le premier l’a bouclée au crépuscule en moins de 20 minutes, les derniers sont arrivés avec la nuit encouragés par le public !

Pour deux jours l’Espace Colette Besson s’est transformé en PC course, très convivial avec le village des marques, la chaine de distribution des dossards où les bénévoles ont assuré du matin au soir et un vaste restaurant.

Cette année les quatre courses comptent 1650 partants, un record pour ce trail. Les départs se sont effectués au petit matin dans des conditions hivernales, nuages annonciateurs de chutes de neige dans le ciel et sur les sentiers une neige dure et glissante. Les crampons étaient obligatoires au départ !

 

05 DSC2103 001 14 DSC2125 11 DSC2118 001
10 DSC2112 22 DSC2137 29 DSC2162 001
32 DSC2163 37 DSC2168 001 44 DSC2172

 

Lire la suite...

Les romeufontains présents en nombre pour la cérémonie des vœux 2020

vendredi 17 janvier 2020

012voeux 2020Ce jeudi la salle des Airelles était bondée lors de la traditionnelle cérémonie des vœux où se sont retrouvés les romeufontains et les élus des communes voisines. Après avoir honoré la mémoire de ceux qui nous ont quitté cette année, Jean Louis Démelin a salué les nouveaux résidents qui contribuent, avec 2200 habitants, à la hausse de la démographie de la commune. Une attractivité liée au dynamisme du territoire tout comme à la qualité de l’enseignement, de la maternelle à l’Université qui insite les familles à venir s’installer. En effet en 2019, le lycée collège Pierre de Coubertin a enregistré 100% de réussite à tous ses examens : Brevet Bac et BIA (brevet d’initiation aéronautique) !

Après la projection d’un film de 13 minutes compilant les extraits de la présence de Font Romeu dans les médias et nos événements de notoriété nationale et internationale, des personnalités locales ont présenté leurs projets. Concernant la réalisation d’un hôtel 4 étoiles à l’Ermitage, Jean Parent a annoncé le début des travaux en mars, soutenue par l’état cette création sera achevée pour accueillir des rugbymans lors de la Coupe du Monde en France 2023. Puis Patrick Noel, le Proviseur du Lycée et Antoine Le Bellec, directeur du CREPS CNEA, ont commenté la synergie exceptionnelle développée entre leurs structures et le STAPS. Un écosystème salué la semaine dernière par le Président de la Fédération française de ski et encouragé par la Région qui investit plus de 30 millions d’Euros sur ce site pour la construction du nouvel internat, l’aménagement des salles et la réalisation d’un bâtiment sportif dans l’enceinte du CREPS. Le département est également associé à cet essor comme l’a précisé la député Laurence Gayte.

Enfin c’est dans la fraternité et le plaisir de se retrouver que les hôtes ont dégusté le délicieux buffet préparé par les équipes des Airelles.

Intervention de Jean Louis Démelin
 
Bonsoir à vous toutes, à vous tous ! Heureux de vous retrouver dans cette ambiance si montagnarde à la gloire de notre belle commune.
En premier lieu, je vous invite à nous recueillir en mémoire de ceux qui nous ont quittés en cette année 2020.
Aimé Sarran Daniel Bénézech, Ludovic Bénézech, Marcel Blanc, Paul Ravetllat, Pierre Bosselut, Viviane Manier,Claude Coch,Francine Fernandez, Claude Wagnon, Eliane Cajelot, Marie Vives, René Caudine. Et je voudrais rajouter José Paino, dont les attaches familiales sont si bien ancrées à Font-Romeu, survenu accidentellement mardi dernier en montagne. Il était l’ami de beaucoup d’entre nous.
 
En cette année 2020, c’est la 12ème fois que j’ai l’infini bonheur de vous adresser les meilleurs vœux de la municipalité. Oui plus de 12 années se sont écoulées, 12 années d’engagement, de passion et que de projets aboutis. Aujourd’hui il est des chiffres qui démontrent combien ce chemin parcouru est jalonné de belles réalisations. Toutes ont été conçues pour apporter la meilleure qualité de vie possible aux habitants, principaux ou secondaires et aux vacanciers. Je ne vais pas  vous décrire le panégyrique de ces 12 années d’investissement et d’intérêt collectif mais il me semble qu’il a porté ses fruits quant à l’attractivité de Font-Romeu. Avec 2200 habitants, la démographie demeure en hausse. Ce seul chiffre et rassurant. Il confirme à n’en pas douter qu’il fait bon vivre chez nous. J’en profite pour souhaiter la bienvenue à tous nos nouveaux Romeufontains. Ici, terre d’hospitalité, ils pourront compter sur la bienveillance de nous tous.  
A propos de la démographie, je vous rappelle qu’un nouveau recensement se déroulera ces mois de janvier et de février. Pour ce, des agents recenseurs vont venir jusqu’à chez vous et récolter quelques données. Elles resteront anonymes. N’y voyez nulle intrusion dans votre vie privée. Répondre à leur sollicitation c’est avant tout un acte citoyen. Sachez que du nombre de Romeufontains dépend les dotations budgétaires accordées par l’Etat. De quoi soulager bien des investissements et autres projets au profit de notre collectivité.
 
A l’aube de nouvelles élections municipales en mars prochain, je me dois d’observer un droit de réserve. Ce soir ni bilan ni projet ne seront évoqués. Je veux juste officialiser ma candidature en cet instant et vous prévenir de l’arrivée d’un vent nouveau, empreint de jeunesse, d’énergie et d’espoir. L’occasion est on ne peut plus belle pour remercier l’ensemble des élus qui compose l’actuel Conseil Municipal. Avec eux j’ai retrouvé l’idéal compromis de l’enthousiasme et de la disponibilité réunis. De bout en bout, à aucun moment, la cohésion n’a faibli. Merci encore pour cet esprit dédié à l’intérêt général. Et si beaucoup d’entre eux se retirent à présent, je me dois de saluer ces hommes et ces femmes de l’ombre qui n’ont cessé de se rendre disponibles dans la discrétion la plus totale. Merci,  
Il est d’autres Romeufontains qui méritent toute ma gratitude. Je veux parler de ces bénévoles que l’on retrouve à tout moment. Sans eux il est une certitude, notre petite communauté stagnerait. Merci à vous les dirigeants d’associations, merci à vous les adhérents des associations. Le sport, la culture, le social, l’humanitaire, le patrimoine, l’environnement, l’encadrement de notre jeunesse, l’accompagnement de nos aînés, l’organisation d’événements ont atteint des sommets. Merci de cette exemplarité, de cette harmonie, de cette énergie au seul profit de notre commune, au seul profit de nos concitoyens avec une mention toute spéciale à nos amis de l’association Solidarité aux côtés des plus défavorisés du territoire.
Merci aussi à vous mesdames et messieurs des Services Techniques, des Services Administratifs, Urbanisme, Scolaire, Petite Enfance, Jeunesse, Éducation, Bibliothèque, Police Municipal.
Merci de aux personnels du chantier d’insertion, du golf, du parking Borrell.
Merci de même à tous les privés qui exploitent des établissement municipaux tel le Casino, tel le golf, tel le tennis, tel le service de l’eau, tel l’Espace sportif Colette Besson, tel les restaurants d’altitude sans oublier l’indispensable partenaire Altiservice, source majeure de notre économie.
Mes remerciements vont également en direction du centre de secours au sein duquel excellent nos pompiers volontaires dont beaucoup sont agents communaux.  
Merci enfin aux agents de l’office du tourisme, sur tous les fronts de l’accueil, de la promotion, de la communication et de l’animation.
 
Le petit film qui va suivre démontre l’efficacité de la mission de notre office du tourisme qui est, faut-il le rappeler, l’un des dix offices du tourisme classé dans le département. C’est en tous les cas une preuve d’une certaine compétence de cet indispensable outil économique.  
 
Pour terminer, je voudrais évoquer le rôle essentiel de Font-Romeu à la communauté de communes Pyrénées Catalanes, aux Neiges Catalanes, au Parc Naturel des Pyrénées Catalanes, au syndicat intercommunal adduction de l’eau potable avec Egat et Bolquère, au syndicat des ordures ménagères partagé avec Targasonne et Egat. Et surtout au SIVU avec nos chers complices de Bolquère dont les prochaines échéances vont être décisives sur l’avenir de notre station de ski de Font-Romeu – Pyrénées 2000.
Pas question d’hégémonie romeufontaine bien au contraire, il s’agit aujourd’hui d’unir nos forces plus que jamais. Notre montagne vivra et progressera sous la seule condition d’un front commun. Il doit être bâti en oubliant les guerres de clochers, les concurrences stériles, les conflits de personnes.
Ce front commun doit être notre porte-voix auprès des instances départementales, régionales et européennes, auprès des services de l’Etat, auprès des extrémistes urbains d’un conservatisme environnemental inadapté, auprès des forces vives d’une ruralité montagnarde retrouvée. Ce front commun doit traduire notre profond bonheur de vivre et travailler ici, chez nous et ensemble dans notre belle montagne des Pyrénées catalanes.
 
Vous l’avez compris, 2020 sera l’année de tous les espoirs. Néanmoins s’il est un vœu majeur que je voudrais prodiguer ce soir, c’est celui de vous souhaiter en 2020 la meilleure santé possible, la joie de vivre et l’amour de vos proches. Et s’il pouvait neiger d’avantage ce serait pas mal non plus…
 
013voeux 2020

 

018voeux 2020 021voeux 2020
Jean Parent (en haut) le porteur de projet de l’hôtel 4 étoiles à l’Ermitage, Patrick Noel, le Proviseur du Lycée et Antoine Le Bellec, directeur du CREPS CNEA et la député Laurence Gayte sont intervenus pour présenter leurs projets et soutiens qui contribuent à l’attractivité et au bien vivre dans la commune. 

 

Lire la suite...

LA CHOUETTE RECOMMANDÉE PAR LE ROUTARD 2020 !

vendredi 17 janvier 2020

Bravo à Lionel Thual, pour la 13ème année sans interruption le Gite auberge la Chouette est recommandé dans le guide du Routard édition 2020 !

FAUT PAS REVER « PAR AMOUR DES PYRENEES «

jeudi 16 janvier 2020

faut pas rever 2Si vous n’avez pas regardé cette superbe émission hier soir, le replay est disponible disponible jusqu'au 19 janvier sur lien :

« Faut pas rêver (France 3) : Carolina de Salvo à la redécouverte des Pyrénées »« Faut pas rêver (France 3) : Carolina de Salvo à la redécouverte des Pyrénées »

Carolina De Salvo effectue un périple à travers les Pyrénées, du train jaune, de la gare d’Estavar à Mont Louis, en passant par Odeillo, en vélo tandem électro solaire, expériences avec Denis Eudeline au four solaire de Mont Louis, escalade du Vermicelle au Cambre pour les séquences en Cerdagne. Un voyage jalonné d’images magnifiques et des rencontres inoubliables.

Haut de page