Imprimer

LE PERSONNEL D’ALTISERVICE AU CHOMAGE PARTIEL

Conséquences de l’interdiction d’ouverture des remontées mécaniques avant le 20 janvier.

Jacques Alvarez, Directeur adjoint de la société Altiservice, est intervenu en ouverture du Conseil d’Administration de l’EPIC Tourisme élargi à de nombreux acteurs économiques sur l’invitation de son Président Fabien Desclaux.

« Alors que le domaine skiable était prêt pour une ouverture le 5 décembre, c’est la boule au ventre que le personnel a dû être mis au chômage partiel suite à l’annonce gouvernementale d’hier. Seule l’activité de production de neige est maintenue uniquement par temps froid (-4°) pour ne pas hypothéquer le reste de la saison. Ainsi des dameuses sont au travail, il est capital que les éventuels promeneurs soient très prudents pour éviter tout accident sur les pistes ».

La solidarité de toute la communauté est indispensable face à la situation économique et sociale ultra-critique générée. Rappelons que pour 1 euro payé en remontées mécaniques 7 euros sont reversés dans l’économie locale !