Bienvenue sur le site officiel de la ville de Font-Romeu Odeillo Via située dans les Pyrénées Orientales (66). 
Retrouvez toute l’information sur la commune et sur l’ensemble des services utiles aux romeufontains et à leurs visiteurs.

Campagne d’arrachage d’une plante invasive : la Berce du Caucase

fleurs carte secteur a netoyer
 

C’est la protection de la biodiversité et une action de santé publique qui sont entreprises depuis 2012 dans la campagne d’arrachage de la Berce du Caucasecette, la deuxième action de développement durable engagée dans la commune.

Finalisée au printemps 2014 pour la première tranche, c’est le chantier d’insertion de Font-Romeu qui en est la structure porteuse, avec le soutien technique du contrat de Rivière du Sègre et du PNR. Le coût global pour la campagne est d’environ 12 000 € financés à 20% par la commune de Font-Romeu puis pour le restant par le Conseil Général, l’Etat et Europe.

La Berce du Caucase qui a été introduite à Font-Romeu au début du siècle comme plante d’agrément pour les jardins du Grand Hôtel est aujourd’hui classée invasive par le Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles. Cette espèce dont les inflorescences en ombelle peuvent atteindre 4m de hauteur, a un développement rapide. Elle est présente dans nombre de jardins romeufontains et au bord de certains cours d’eau où elle forme des colonies. Outre la menace écologique qu’elle peut représenter pour la biodiversité locale elle comporte également un risque sanitaire puisque sa sève est toxique. Sur la peau elle réagit avec les rayons UV et peut causer de graves brûlures si l’on tente de la cueillir.

La technique employée pour limiter sa progression est de sectionner les racines à 15-20cm sous le sol en avril ou mai avant la floraison. Les employés du chantier d’insertion de la commune qui ont réalisé cet arrachage en 2014 étaient protégés intégralement (combinaison, lunettes de protection, gants) pour éviter le contact de la peau avec la sève. En 3 semaines, 1000m de linéaire de cours d’eau ont été traités. Pour une complète efficacité et limiter ainsi la progression de la Berce du Caucasecette le long des cours d’eau, cette opération est à renouveler 5 à 6 années de suite.