Bienvenue sur le site officiel de la ville de Font-Romeu Odeillo Via située dans les Pyrénées Orientales (66). 
Retrouvez toute l’information sur la commune et sur l’ensemble des services utiles aux romeufontains et à leurs visiteurs.

En quelques photos voici les dernières  réalisations du chantier d’insertion. Toutes les constructions bois sont issues des arbres des forêts de la commune, débités par l’équipe menée par Stéphane Dubaux avec la scierie mobile acquise cette année. La participation de 33% de la commune pour cet investissement est déjà rentabilisée !

unnamed unnamed 1 unnamed 3
Tables forestières pour Farneils  Abri à la maison de la chasse Toiture du refuge Torremanya
unnamed 4 unnamed 5 photo
Au centre équestre : enclos  poneys et plate-forme jury  Toilettes sèches, dernier d'une série de 4

ATT00020Faire de l’autostop en toute sécurité, de façon organisée mais flexible, sera bientôt possible sur notre commune. Le 30 mai prochain, la commune de Font-Romeu-Odeillo-Via lance le dispositif « Rezo Pouce ». Comme les 39 autres communes du Parc naturel régional des Pyrénées catalanes, Font-Romeu va accueillir le premier réseau d’autostop organisé et sécurisé en France. Un moyen de déplacement convivial, écologique et économique.

Mise en place dans le Tarn-et-Garonne en 2014, la SCIC REZO POUCE dénombre actuellement 322 communes membres dans 13 départements. En plus de créer du lien social, ce dispositif simple, peu coûteux et solidaire optimise le taux d’occupation des véhicules, principalement sur des distances inférieures à 20 km.

Le principe : les passagers munis d’une fiche destination estampillée REZO POUCE se rendent à un « Arrêt sur le Pouce » sans prise de rendez-vous préalable. Le conducteur du véhicule, identifié par un macaron REZO POUCE s'arrête pour partager sans frais l'usage de son véhicule.

Passagers et/ou conducteurs doivent s’inscrire. Le dispositif est sécurisé par l’attribution d’une carte d’identifiant et par la possibilité offerte au passager d’envoyer par SMS le numéro d’immatriculation avant toute prise en charge.

Alors, dès le lancement n’hésitez pas à vous inscrire et à utiliser ce moyen de déplacement ! Parlez-en autour de vous. Plus nombreux seront les inscrits, plus efficace sera le réseau !

Pour plus d’informations, RDV sur www.rezopouce.fr
Contact Mairie : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  Tél : 04 68  30 10 22
Contact Parc : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél : 04 68 04 97 60
 
depliant passager conducteur rezo pouce FINAL print03 Page 2 depliant passager conducteur rezo pouce FINAL print03 Page 1

 

Image stop 

Après la saison et la  forte affluence de visiteurs sur les pistes et sentiers, les déchets sauvages, nuisance permanente en hiver, apparaissent après la fonte des neiges. Les opérations de ramassage de déchets au printemps en témoignent « hélas ! » chaque année.

En 2016, lors de l’Ecolo C.O. de mai  quasiment une tonne de déchets  avait été rassemblée par les volontaires !

Prochain ECOLO CO le 20 mai 2017 !

002forestierAprès avoir parcouru le site de l'"affouage" de cette année (à l'amont du lycée sous les "Airelles"), je ne peux que louer la qualité du travail réalisé par les habitants de Font Romeu à qui ont été attribués des lots de bois de chauffage.

Ils participent ainsi à l'entretien de l'espace naturel tout en en extrayant une source d'énergie renouvelable.

Ces attributions, en place depuis quelques années et dont la procédure est connue par la plupart, sont cependant limitées par la quantité de ressource disponible et par le nombre de candidats. Elles peuvent donc ne pas avoir de caractère systématique tous les ans.

J'ai pu constater aussi que des lots sont encore à exploiter (les lots 7,14). Je rappelle que la date limite est le 31/12/2015. 

J'ai aussi constaté que les lots 3, 4, 11, 19, 22   de l'année précédente (au-dessus des "ILN") n'étaient pas finis, voire commencés.  Aucun délai n'ayant été fixé formellement, la même date limite (31/12/2015) est fixée exceptionnellement pour leur réalisation.  Passé ce délai les lots seront réattribués l'année prochaine dans le cadre de la procédure "2016".

Merci aussi à l’équipe du chantier d'insertion qui a réalisé, dans le cadre d'une formation "bûcheronnage" dispensée par l'ONF, une coupe d'éclaircie au calvaire. Cette intervention paysagère a pour but essentiel de dégager le sommet du Calvaire vers l'est en améliorant la vue vers le Capcir et le Haut Conflent.

Bruno Robert

RLPAfin de préserver la qualité de vie et d'accueil de Font Romeu, la mairie a réfléchi à l'instauration d'un Règlement local de publicité (RLP) et à un règlement d'utilisation du domaine public. Ces règlements ont été approuvés par la préfecture et encouragés par le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes. Ils ne sont pas une contrainte, mais plutôt un mode d'emploi.

Vous pouvez télécharger le RLP ici.

Nous rappelons que pour toute modification ou pose d'enseigne, il est nécessaire de déposer un dossier de déclaration préalable en mairie.

 

Dimanche 24 mai pour premier printemps de l’eau, Anne laure Poux,  Antoine Segalen du PNR et Mélanie Rabat pour une lecture nomade et une intervention artistique ont animé une balade en famille le long du  canal d’irrigation d’Eyne.

Aux 15 participants dont 2 ados, Mélanie a incités à se recentrer sur les sens et s’exprimer à travers la création d’objets, la lecture de la toponymie de l’eau en Cerdagne et l’écriture. Les participants ont bien joué le jeu, les échanges ont contribué à l’ambiance cordiale et sympathique de la journée. Anne laure a retracé le volet historique des canaux et Antoine s’est chargé d’éclairer sur la biodiversité le long des canaux d’irrigation, tant au niveau des habitats que de la flore.

Une excellente occasion de comprendre le fonctionnement des canaux de leurs systèmes d'irrigation qui permettent aux agriculteurs d'augmenter la production fourragère sur les prairies de fauche et d'augmenter la biodiversité en créant des mosaïques de zones humides. Economie et Ecologie peuvent aller dans le même sens.

Programme du Premier printemps de l’eau du 22 mai au 6 juin.  

001kera 002kera

 

grenouilleÀ compter du 1er janvier 2017 La loi « Labbé » interdit aux personnes publiques, donc aux communes, d’utiliser ou de faire utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, et promenades accessibles ou ouverts au public. En ville, la majorité des traitements sont destinés à éradiquer les herbes sur le trottoir. Ces surfaces bien souvent imperméables sont connectées au réseau pluvial. Il y a donc un risque de retrouver les produits chimiques dans l'eau. Pourtant la végétation sur le trottoir n'est pas un défaut ou un manque d'entretien, accepter un peu d’herbe devant chez soi permet de participer à la préservation de la qualité d'eau.

Dès cet été, la commune de Font-Romeu Odeillo Via s’engage  dans la démarche « Zéro phyto », afin de protéger nos ressources en eau. Des pratiques plus respectueuses de l'environnement seront mises en place  sur les espaces communaux, voiries et espaces verts, l’objectif est de ne plus utiliser aucun produit chimique et un temps d’adaptation sera nécessaire pour les affiner.

En attendant soyez bienveillants à l’égard des plantes qui pousseront dans nos rues et si le cœur vous en dit, participez au concours photo organisé par la FREDON LR !

concours phOTO

Le PNR a édité sur  une affiche les conseils utiles en cas de rencontre avec les Chenilles processionnaires,
et la Maison de l’apiculture d’Ille sur Têt une brochure d’information concernant le Frelon Asiatique « Mieux le connaitre pour limiter sa prolifération ».
 
chenilles processionnaires Affiche
FRELON ASIATIQUE DEPLIANT Page 1
FRELON ASIATIQUE DEPLIANT Page 2

 

 

Après une courte trêve, la chenille processionnaire mène une forte attaque automnale de nos forêts de pins (comme cela a été observé dans le sud de la France). Les arbres arborent de sinistres cocons blancs remplis de chenilles boulimiques qui pendant la nuit dévorent leurs aiguilles. Ces derniers avec leurs silhouettes dépouillées interpellent le passant inquiet.

Principales interrogations de celui-ci :

Est-ce lié à un phénomène exceptionnel?
Cette attaque est exceptionnelle dans son intensité, et sa précocité est sans aucun doute due  aux conditions particulièrement favorables (ensoleillement et température) du  printemps, de l’été et de l’automne de cette année.  En outre ces conditions exceptionnelles ont sans doute contribué au réveil de chrysalides enterrées dans le sol depuis quelques années (diapause nymphale).
 
Est-ce la mort des forêts?
Non, les arbres concernés peuvent supporter plusieurs attaques consécutives. Leur croissance est certes interrompue mais ils reverdiront dès la fin de l'attaque, comme on a pu le constater lors d’attaques précédentes.

           

Se donne-t-on les moyens de lutter efficacement contre cette invasion ?
Divers moyens de lutte existent et ont été appliqués : traitement aériens (quand la réglementation le permet), piégeage par appât phéromone comme cela a été fait à Estavar ou à la Tour de Carol. Mais quelle que soit la méthode son succès est lié à l'état sanitaire des forêts voisines. C'est donc une lutte qui devra être menée au niveau intercommunal voire transfrontalier : l'Espagne  fait face elle aussi à ce parasite.  Ce parasite  étant difficile à éradiquer, le but de la lutte engagée sera de le réguler.

           

Y-a-t-il un danger ?
Hors zone habitée le danger est limité. Il suffit d'éviter de côtoyer les cocons par temps venteux, d'y toucher et aussi de laisser divaguer les chiens.

           

En sortira-t-on ?
Oui bien sûr, ce ravageur suit des cycles d’environ 7 ans et nous nous trouvons certainement à la fin d'un de ceux-ci. A certains endroits, des processions dites de « famine » ont été constatées, faute de réserves alimentaires suffisantes car les peuplements sont totalement défoliés. Au printemps dernier sur les collines de Llivia, les cocons examinés sur les arbres totalement « grillés » n'étaient remplis que de chenilles mortes de faim. A ce jour ces mêmes arbres ont reverdi.

La plupart des ravageurs suivent cette alternance de pics et de pauses et on en trouve souvent la trace sur les anneaux de croissance visibles sur une tranche de bois :

Chaque 6 à 8 ans un ou deux anneaux sont de moindre épaisseur. Cette remontée dans le temps confirme que ce ravageur, si déplaisant soit-il, est depuis de longues années dans l'écosystème forestier. 

Bruno ROBERT Bruno (Guide forestier - Pyrénées-Orientales)

Embellissement des transformateurs EDF

CA via maillol

Soucieuse d'améliorer la qualité du cadre de vie de ses habitants et vacanciers, la municipalité de Font-Romeu a souhaité favoriser l'insertion paysagère de certains des transformateurs EDF et France Telecom. En effet, ces derniers sont souvent dégradés par des tags ou autres affiches et altèrent le paysage urbain. La commune a donc fait appel à Cathy Lemaire, artiste peintre spécialiste en fresques murales et trompe-l'œil pour embellir 3 des transformateurs du centre-ville.

Contact : Cathy Lemaire
Tél.: 06.33.03.15.11
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Ecolo&Co

ecoloCODepuis plusieurs années, la commune est partenaire de l'association Ecolo & Co. L'association a été créée au début de l'année 2011 par des étudiants en licence de STAPS à Font-Romeu. Elle fait suite à l'organisation de l'Ecolo C.O, course d'orientation dont le but principal était le ramassage des déchets sur la station en mai 2010. Suite à cet évènement écologique et sportif, l'association a souhaité mettre en place des campagnes de sensibilisation à la protection de la nature, afin d'avoir une action plus préventive. Ils sont donc présents une journée par an au pied des pistes pour inciter les skieurs à ne pas laisser leurs déchets dans la nature.

www.ecoloco66.blogspot.fr

001chantier
002chantier

Cette espèce dont les inflorescences en ombelle peuvent atteindre 4m de hauteur, a un développement rapide, et est présente dans nombre de jardins romeufontains et au bord de certains cours d’eau où elle forme des colonies. Outre la menace écologique qu’elle peut représenter pour la biodiversité locale, elle comporte également un risque sanitaire puisque sa sève est toxique, et qu'une une fois sur la peau elle réagit avec les rayons UV pour causer de graves brûlures.

Devant ce constat, le Parc Naturel Régional en collaboration avec le Comité de Rivière du Sègre a lancé en 2013 une campagne d’information, et de lutte contre le développement en Cerdagne de cette espèce. Sur le territoire de la commune de Font-Romeu en 2014, le chantier d’insertion a procédé à la 1ère campagne d’arrachage durant 3 semaines. La méthode utilisée a été de couper les racines sous la terre au printemps avant la floraison de la plante. Cette année, l’équipe a réitéré ce travail mais sur 2 périodes distinctes : au printemps (section des racines) et en août (coupe des fleurs). Une baisse de 60% du nombre de plants a été constatée au cours de cette 2e campagne d’arrachage, ce qui est très positif pour l’avenir.

Nous pouvons ainsi espérer qu’en poursuivant l’effort encore quelques années, nous lutterons efficacement contre le développement invasif de la Berce sur le territoire romeufontain.

L’association Kéra lance son programme de sciences participatives pour l’observation des changements climatiques. Ce projet est Intégré au programme PHENOCLIM du CREA de Chamonix (centre de recherche sur les écosystèmes d'altitude).

Les membres de l’association Kéra ont défini 3 parcours d’observation des végétaux sur la commune de Font-Romeu :

  1. autour du four solaire,
  2. dans le village d’odeillo
  3. et à Farneils.

Frêne, noisetier, mélèze, bouleaux, lilas, épicéa, et d’autres espèces seront observés avec régularité et assiduité.

L’objectif est de relever précisément les périodes des bourgeons, fleurs, fruits et chutes de feuilles, donc essentiellement au printemps et en automne.

Toutes ces données collectées selon un protocole strict sont téléchargées puis analysées par les scientifiques de Chamonix en vue d’établir les tendances des changements climatiques dans les zones de montagne. C’est sur la durée que ces informations produiront toute leur utilité.

Phenoclim est l’un des programmes de sciences participatives les plus réussis pour le CREA grâce à la précision des documents d’observation et de collecte, et aussi grâce au protocole de saisie et de remontée des informations vers les scientifiques.

Pour plus d’informations contacter l’association KERA : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

003kera 002kera 001kera

 

certificat economies environnementales aliapur CTM MAIRIE DE FONT TOMEU ODEILLO VIA Page 1Aliapur a attribué à la Mairie de Font Romeu un Certificat d’économies environnementales pour l’année 2015. Ce Certificat personnalisé mentionne les équivalences de 62 178 litres d’eau, 4 323 litres de diesel et  48 878 kWh économisées grâce à la valorisation des pneus usagés qui ont été collectés l’année dernière par les services techniques municipaux.