Imprimer

Venise, vidi, vici : les latinistes en Italie

Venise, vidi, vici!

Cette année, la mode sera au vénitien pour le collège-lycée climatique et sportif. Loin de nous les fastes de Rome, son pain et ses jeux : place au vert émeraude de la lagune qui borde la Sérénissime. Entre la place St Marc et le pont des soupirs, nos jeunes élèves ont pu découvrir tous les charmes de cette cité dont on comprend à la première inspiration de son air marin qu’elle restera à jamais la ville phare des amoureux. Entre ruelles étroites débouchant sur l’immensité du palais des doges, balade en vaporetto frôlant les façades de style byzantin-vénitien et ponts célèbres surplombant le grand canal, le tout sous une pluie battante (mais toujours romantique bien sûr !), la première journée fut bien remplie !

Après une nuit d’Acqua alta, revoici professeurs et élèves sur le pont, direction les îles de la Lagune, Burano et Murano, dédiées respectivement aux pêcheurs et aux verriers. Après moult démonstrations, la Fenice, célèbre opéra de la cité des doges, a ouvert ses portes et ses dorures à des latinistes émerveillés.

Et pourtant, il faudra larguer les amarres pour voguer vers une autre destination afin que les Latinistes découvrent la ville qui provoqua, dit-on, tant d’émoi chez Stendhal, qu’il tomba en pamoison… littéralement. Florence donc, nous ouvre ces bras. La cité des Médicis, à l’image de Laurent : magnifique. Ecrin de la Renaissance, les élèves ont pu reconnaître mythes et légendes à travers les toiles et les sculptures de la Galerie des Offices et retrouver les influences romaines dans l’architecture florentine.

C’est sous un soleil printanier, que les sublimes mosaïques byzantines de Ravenne, véritable bande dessinée du Vème siècle avant JC, accueilleront les latinistes le jour suivant. Enfin après cette « légère » overdose d’églises byzantines, les cités médiévales de Sienne et San Gimignano ont dévoilé leurs secrets, leurs tours et leur belle couleur !

Encore un voyage riche en découvertes, en apprentissages et en beaux moments partagés qui confirme l’intérêt pédagogique et éducatif des voyages scolaires. A renouveler bien entendu !

Nous tenons ici à remercier particulièrement la mairie de Font-Romeu pour sa participation à notre séjour : l’impression des 53 carnets de bord a permis à nos latinistes de garder un beau souvenir de leurs découvertes et d’approfondir les visites de manière pédagogique et ludique.

Isabelle FRAISSE, professeur de Lettres Classiques.

Groupe1
Retrouvez toutes les photos sur le site du lycée en cliquant ICI