Imprimer

LE FESTIVAL PYRENEES POLARS : « UN LIEU DE CROISEMENT ET D’ECHANGES »


Le week-end du premier Mai, la première éditiondu Festival Pyrénées Polars s’est déroulée en Cerdagne. À Osseja, Puigcerdá, Saillagouse, Font-Romeu, Bourg-Madame et Sainte Léocadie, les hauts cantons ont été le théâtre de trois jours de rencontres et projections riches et animées.  

Autours d’éditeurs, d’auteurs, de réalisateurs catalans, français et espagnols réunis dans des médiathèques, des musées, des salles de cinéma et d’exposition débats et dédicaces se sont succédés. Les écrivains catalans, venus pour la plupart de Barcelone, Victor del Árbol, Toni Hill, Lluis Llort et Carlos Zanon sont allés trois jours durant à la rencontre des lecteurs, et ont pu échanger avec des auteurs de polars de la région parmi lesquels Philippe Georget, Daniel Hernandez,  Jacques Lavergne, Jean-Paul Vormus, Gildas Girodeau et Laurence Biberfeld.

A Font Romeu avant un apéritif dinatoire et la projection du film « Les enquêtes de département profanation » au cinéma du Casino, s’est tenu un débat animé entre 8 écrivains venus du pourtour de la méditerranée. Au travers de leurs ouvrages ont été évoqués pèle mêle le profil psychologique du policier ripoux ou exemplaire, l’influence de la ville portuaire, du mode de vie des personnages, la place des femmes dans les récits et … du public à 70% féminin tandis que des auteurs femmes rédigent des best sellers. 

Dimanche matin, une bien agréable balade autour des mystères du Musée sans Murs a fait découvrir aux promeneurs attentifs les secrets du Grand Hôtel, des machines à sous, des occupants allemands et l’importance historique du poste de TSF… Les silhouettes de Colette Besson et des Germans Fourcade ont aussi côtoyé les énigmatiques œuvres d’arts de notre belle forêt. Merci à Daniel Hernandez pour sa belle imagination. Qui d’autre que notre auteur romeufontain aurait pu mener cette promenade printanière dans le jardin extraordinaire que Charles Trenet aurait découvert en un rêve prémonitoire dans une chambre du Grand Hôtel ?

Très courus, les festivals consacrés au roman policier sont des moments forts pour la promotion et la diffusion des littératures policières et du cinéma noir. Œuvres sociétales qui dépeignent les aspects les plus sombres de l’humain. L’objectif des organisateurs et des trois intercommunalités est d’implanter un festival sur un territoire pyrénéen catalan au cœur d’une Euro-région, à proximité des villes de Barcelone, Toulouse, Montpellier et Perpignan afin d’y ancrer une grande manifestation culturelle de littérature et de cinéma.

Alors, rendez-vous en 2016 pour une seconde édition de Pyrénées Polars et de nouvelles surprises…

001polar 001musée sans mur