Imprimer

Découverte du barrage des Bouillouses avec le PNR

Régulièrement le PNR propose des ‘Palabres d’aqui », des animations qui permettent aux habitants et vacanciers de découvrir les différentes facettes du patrimoine du parc. Le dernier samedi de septembre, à l’occasion de la sortie du livre d’André Durban « Les Bouillouses, hydroélectricité et le génie des hommes » aux éditions Talaia, c’est autour du barrage des Bouillouses que se sont rassemblés animateurs du PNR, professionnels et une cinquantaine de participants souhaitant en apprendre d’avantage sur cette construction extraordinaire.

Après avoir remercié pour leur accueil aux Bones Hores Viviane et Christian Lacoste, Christelle Frau a laissé la parole à André Durban. Ancien électricien responsable du barrage et des usines électriques qui a travaillé dès 1983 pour la SNCF puis jusqu’en 2006 pour la SHEM. Au-delà de ses compétences professionnelles, c’est après sa rencontre lors de l’édition du timbre 1er jour pour les 90 ans du train jaune avec Jacqueline Armengou et sa collection de documents que s’est révélée sa passion pour l’histoire de la construction des réalisations de la Compagnie de chemins de fer du Midi dans les années 1900.

Pendant plus d’une heure André a exposé la genèse de son livre, les circonstances qui l’ont amené à compiler des documents auprès d’ancien professionnels, de leurs descendants et de collectionneurs. Toute cette documentation privée a étoffé ce premier ouvrage et ses suivants qui concerneront l’histoire de l’usine de la Cassagne et la vie des contemporains de ces travaux.

La deuxième partie de l’après-midi a été active, autour et dans le barrage. Répartis en quatre groupes les participants ont pu échanger avec Sophie Lercaon chargée de com à ENGY qui a exposé les activités hydroélectriques de l’entreprise (ex SHEM) , André Durban qui a montré sur place les éléments des documents présentés, Paul Dumanoir  représentant une association de passionnés de trains qui a parlé de  la voie de chemin de fer installée sur le plateau afin de transporter les pierres pendant l’édification du barrage, boulons trouvés le matin même au détecteur de métaux à l’appui  et enfin Hervé Carmelez, chef de l’usine de la Cassagne qui a introduit les visiteurs dans les entrailles du barrage.

Une bien intéressante « Palabre » qui a permis en un après-midi de percevoir autrement ce barrage, son histoire, les hommes qui l’ont construit, entretenu depuis 100 ans et les installations électriques, alimentant le train Jaune, qui en découlent.

Si vous avez des documents à lui faire passez, contactez André Durban : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tel : 06 31 64 69 35 

005bouillouses 006bouillouses 011bouillouses

001bouillouses

002bouillouses

003bouillouses

004bouillouses

005bouillouses

006bouillouses

007bouillouses

008bouillouses

009bouillouses

010bouillouses

011bouillouses

012bouillouses

013bouillouses

014bouillouses