Imprimer

« Le Monde de Fenosa » et « Instant de transition » Deux œuvres des élèves de Philippe Lavaill exposées au Musée sans Murs (2)

Aux côtés de « Hommage à Lutteur B », la galerie la plus haute d’Europe s’est dotée cet été de plusieurs nouvelles œuvres. Deux d’entre elles ont été conçues par les élèves de Philippe Lavaill, en Andorre et en Espagne, pour l’artiste c’est un excellent moyen de communiquer sur le concept du Musée sans Murs en catalogne.

Une, crée par l’école d’art pour adultes «Apel·les Fenosa » de Vendrell près de Tarragone est située à proximité du château d’eau. Intitulée « le Monde de Fenosa », c’est une allégorie à l’iconographie du célèbre sculpteur dont les premières œuvres ont été acquises par Picasso et qui fut le compagnon de Coco Chanel. Etonnante silhouette féminine longiligne coiffée de végétaux et d’une envolée d'oiseaux, elle témoigne de l’influence transmise par le maître catalan à Philippe Lavaill et rappelle la ligne de  son « Araignée du Soir », sculpture exposée au Grand Hôtel l’an dernier. Philippe qui a  longtemps côtoyé le célèbre artiste dirige le groupe des 20 élèves de Vendrell où se trouve la Fondation Apel·les Fenosa.

La deuxième œuvre est celle de l’école de sculpture de San Julia en Andorre où Philippe intervient depuis des  années. Coulée dans du ciment de haute résistance et renforcée par des fibres de verre « Instant de transition » représente une porte en métal noir franchie par trois personnages blancs. Un passage symbolique vers où ? A chacun de trouver son chemin…

Et pour tous ces artistes c’est l’instant de la reconnaissance de leur créativité offerte parmi les œuvres de la collection du musée romeufontain. La transition entre le moment où, sous l’inspiration, l’œuvre se façonne  et celui où, scellée sur son socle, elle se mêle à la vie des passants ! 

017musée sans murs juillet 2016 021musée sans murs juillet 2016 009scultures  
« Le Monde de Fenosa » a été placée  par les services municipaux sur les socles batis par l’équipe du chantier d’insertion à proximité du château d’eau  
035musée sans murs juillet 2016 046musée sans murs juillet 2016 044musée sans murs juillet 2016
 

Dominique Démelin, Philippe Lavaill et Maurice Girma posent auprès d’« Instant de transition » sculpture de l’école de San Julia en Andorre